Nos chatons ne sortent pas, car dès qu'ils y ont pris goût, difficile de s'en passer et la vie en appartement devient de ce fait difficile!


Nos chatons destinés à la compagnie partiront de la maison à partir de 12 semaines avec: 
   
Le vaccin contre le typhus et le corysa, ils auront également eu le rappel de ce vaccin.   
Pour votre confort, mais aussi le leur, ils partiront stérilisés (pour ceux qui partent en compagnie), cela évitera bien des désagréments tel que : les tumeurs mammaires pour les femelles, ainsi que le marquage (eh oui certaines femelles marquent comme les mâles), les miaulements qui n'en finissent pas, surtout la nuit, cela évitera également tout accident de saillie non désirée. 
Cela évitera aussi le cancer des testicules chez les mâles, ainsi que les marquage et les pleurs à n'en plus finir, les fugues avec risques de se faire renverser ou écraser, risques de bagarre et donc possibilités de maladies graves tel que la leucose et le sida du chat (FIV)

Tout les chatons qui partent pour la compagnie ou expos, partent stérilisés avant leur départ,
ceci est non négociable.

Nos chats ont presque tous leur identité génétique, si vous souhaitez que cela soit fait sur votre chaton, nous pouvons le faire, mais c'est à vos frais (environ 50 euros, à voir avec le laboratoire) 

Tout nos chatons partent également avec le pédigree délivré par le LOOF, y compris les chatons dont dame nature aurait laissé une imperfection!
(les chatons ayant un défaut esthétique seront vendus à un prix inférieur, mais ils auront malgré tout leur pédigree!
(qui ne revient qu'à 25 euros je vous le rappelle!)

Ils auront aussi l'attestation du vétérinaire qui les aura vu quelques jours avant leur départ.
Ils partiront avec leur petit trousseau, mais également des échantillons croquettes et une notice explicative
Entre temps, vous aurez reçu de manière régulière des nouvelles et des photos, voir parfois des vidéos!
Vous êtes les bienvenus pour venir les voir et discuter autour d'un bon café!

Et tout ça pour le prix d'un chaton de compagnie  à partir de 900 euros 
(un acompte vous sera demandé lors de la réservation, cet acompte ne sera pas remboursé en cas de désistement, sauf cas particulier).

Nous nous réservons le droit et la possibilité, de refuser la vente d'un chaton, si nous estimons que le bien être futur de l'animal ne correspond pas à notre attente.
Ce refus  ne souffrira d'aucun appel.
L'animal reste la propriété de l'élevage jusqu'à son paiement intégral 

Pour les chatons en élevage, uniquement si vous avez un affixe définitif, vous pouvez nous consulter :

 

Nous vous demandons en retour, de temps en temps des nouvelles de nos bébés que nous avons tous vu naitre et que nous avons choyés, soignés et éduqués pour qu'ils deviennent de bons compagnons bien dans leur tête bien dans leurs pattounes, pour votre bonheur et celui de votre famille. 

Merci de votre attention

                                                                                            

 

Ci dessous, vous trouverez tout sur la stérilisation précoce et sur le sevrage


LE SEVRAGE PSYCHOSOCIAL : KEZAKO ?

Vous allez vite comprendre !Dans la tête de la plupart des gens, le chaton est sevré quand il mange et va seul à la litière, vers 8 semaines.Si on fait un comparatif humain, comme j’aime en faire souvent pour aider à mieux cerner nos amis à 4 pattes, on se dit qu’on ne laisserait jamais son enfant de 10 ans, sous prétexte qu’il sait se nourrir seul et se laver seul, vivre seul, dans un appart à lui, avec CB et voiture !!!On aurait très vite un scénario catastrophe…Pour le chaton, c’est pareil !Le chaton apprend en 2 phases divisées en 3 parties de 1 mois (oui, j’ai bien dit 2 phases en 3 fois un mois !) Au cours du premier mois, le chaton n’apprend rien, ou presque. Il tète, il dort. Sa mère lui fait sa toilette. Vers 4 semaines, il sort du nid, et là commence la première phase : la phase dite de vicariance (ou mimétisme). Il observe sa mère, et les chats adultes qu’il peut croiser. Et il refait ce qu’il a vu. Se toiletter, manger, aller au bac et gratter, entre autre choses.Il apprend tout ce que la chatte va faire, et elle en profite pour se mettre en scène. Les petits refont, et la chatte reprend les erreurs commises par les chatons. Vers 8 semaines, le chaton devient indépendant pour les tâches essentielles. Là, la 2ème phase va commencer. C’est là que le chaton va se socialiser et se sociabiliser (apprendre à vivre avec les chats, et avec les autres espèces, notamment humaine). Mais surtout, il va apprendre les limites, les us et coutumes du savoir vivre félin, en quelque sorte. Les limites lors d’un câlin : on ne doit pas mordre ou griffer. Les limites du jeu : on ne doit pas faire mal. Les limites de la chasse : on doit honorer sa proie en la faisant souffrir. Les limites de la bagarre : le respect de la hiérarchie, mais le fait aussi qu’il n’y a pas de limites quand on a un adversaire qui empiète sur notre territoire !Là encore, la chatte se met en scène, et reprend les chatons dès qu’une chose n’est pas faite correctement. Elle va aussi apprendre aux petits à faire face à toutes les situations possibles et envisageables. Selon l’éducation de la chatte faite par sa mère, le savoir de la chatte et les situations qu’elle a pu rencontrer, elle va pouvoir apprendre plus ou moins de choses à ses petits. Une chatte de rue a plus à apprendre à ses chatons qu’une chatte de race vivant en intérieur. Malgré tout, l’instinct est là et permet à la chatte d’apprendre des choses auxquelles elle n’a jamais été confrontée.Suivant le nombre de chatons, leur facilité d’apprentissage, les méthodes de la chatte, cette période prend fin entre 11 et 14 semaines. En général, on estime à 13 semaines cette fin de " scolarisation " obligatoire.La chatte ayant tout appris à ses chatons, veut reprendre le cours de sa vie, elle va donc repousser (plus ou moins violement) ses chatons. A partir de ce moment, la chatte ne reconnaît plus les chatons comme étant ses petits, mais elle les considère comme des " intrus " dans sa vie. Ceci explique la difficulté de faire cohabiter sur le long terme une chatte et un de ses petits.Cette phase est appelée sevrage psychosocial.Il faut savoir que sans cette phase, le chaton reste puéril toute sa vie, n’ayant pas eu le top départ de sa mère. Et un chat même âgé de 18 ans attend encore ce moment ! Il ne s’estimera jamais prêt à vivre en adulte sinon. Il peut aussi mordre quand on le caresse ou encore griffer. Faire pipi, à cause d’une mauvaise gestion face à un stress peut être couramment observé.Il peut aussi y avoir des complications côté maman : mammites, infections diverses et variées, autres joyeusetés, mais aussi déprime, voir dépression de la perte de ses petits. Et un chat en dépression est un chat condamné, on peut sauvé un chat stressé, angoissé ou en pré dépression, mais en dépression, c’est impossible : aucun médicament, aucune thérapie ne peut plus agir. Le chat se laisse mourir de faim, et refuse de faire sa toilette.Il va de soi que le chaton aussi peut se laisser mourir, voir déclencher des maladies auto-immunes prématurément (je pense à la PIF, le stress est un élément déclencheur connu).Bien sûr, il y a toujours les exceptions qui confirment la règle : un chat de 2 mois qui se comporte parfaitement toute sa vie sans souffrir de ce manque (enfin, en apparence !) Mais ils sont rares, et cela concerne surtout les chatons séparés vers 10 semaines, ceux qui ont eu un début d’apprentissage.Toutefois, une thérapie comportementale permet de pallier ce sevrage. Il faut juste que les maîtres tiennent bon, c’est une phase difficile à vivre pour les parents humains.Il est donc indispensable que la chatte garde ses petits 13 semaines afin de finir leur éducation.

Merci à Mme Marie Hélène Bonnet de m'avoir permis de recopier son texte 
Marie Hélène BonnetThérapeute Comportementaliste du chat spécialisée dans les Fleurs de Bach et la nutrition 04 68 40 61 50 06 25 82 48 79www.comportement-chat.com


Stérilisation précoce
 

"Cet extrait a été recopié suite à un fil lancé sur un forum concernant la stérilisation précoce et j'ai trouvé ce compte-rendu faluleux résumant tout à fait le fait de stériliser des chatons ...." Pour l’éleveur passionné, il est souhaitable que des sujets non destinés à la reproduction, et vendus comme animaux de compagnie, ne soient pas accouplés. Face à ce problème, les éleveurs Outre-atlantique pratiquent depuis de nombreuses années (plus de 15 ans) la stérilisation dite « précoce ». en France, les opérations, pratiquées à 3 mois, sont toujours l’objet de vives polémiques.Stérilisation précoce et idées reçuesLa croissanceOn dit souvent que la stérilisation réalisée lors du jeune âge entraîne une croissance réduite, et donc de petits individus. Or, les hormones sexuelles (testostérone et oestradiol) interviennent dans la fermeture des cartilages de croissance, ce qui pourrait au contraire laisser penser à une croissance plus importante. Des études statistiques, réalisées aux Etats Unis, ne montrent pas ou très peu de différence de fermeture des cartilages de croissance et de taille adulte, que le chat ait été stérilisé à 7 semaines ou à 7 mois. Eventuellement, il faut alors s’attendre à ce que le chaton soit très légèrement plus grand en fin de croissance.Les calculs urinaires chez le mâleLa castration précoce du chat mâle a longtemps été accusée de favoriser l’apparition de calculs urinaires, par diminution du diamètre de l’urètre (conduit reliant la vessie au méat urinaire). Des mesures ont été réalisées en comparant les diamètres urétraux de chats castrés à 7 semaines et à 7 mois et n’ont montré aucune différence. La castration précoce n’est donc pas en soi un risque supplémentaire de calculs urinaires.L’obésitéBien que l’obésité puisse survenir chez tous les chats (castrés ou entiers) et que l’activité et la nourriture jouent un rôle prépondérant, les animaux castrés ont un risque d’obésité plus élevé, du fait d’une diminution des besoins énergétiques liés à la castration.La stérilisation précoce n’entraîne en tous cas pas de hausse de ce risque par rapport à une stérilisation plus tardive. Il convient, quel que soit l’âge de l’opération, d’adapter des mesures préventives de la prise de poids.Les avantages de la stérilisation précoceLes tumeurs mammairesLes chattes castrées ont environ sept fois moins de risques que leurs congénères intactes de développer une tumeur mammaire. Chez la chatte, ces tumeurs sont d’ailleurs souvent de très mauvais pronostic (90% de malignité). Pour réduire ce risque au maximum, il convient de stériliser les chattes avant leurs premières chaleurs, ce qui n’est pas toujours le cas des femelles opérées aux alentours de 7 ou 8 mois.La reproduction non désiréeSelon le même principe, nombreux sont les propriétaires de chattes qui pensent bien faire en attendant que les premières chaleurs de la femelle soient passées pour pratiquer la stérilisation, voir même qui partent du principe qu’une chatte a « besoin » d’avoir une portée dans sa vie. Cette position, terriblement anthropomorphique contribue au développement de la population de chats errants en France, puisqu’il n’est pas toujours facile de placer les chatons issus de ces portées.Pour les chattes de race, cela conduit fréquemment à deux situations : soit une mésalliance avec un sympathique (mais néanmoins peu adapté) chat de gouttière, soit un accouplement non raisonné avec un mâle de la même race, mais sans réelle sélection.L’anesthésie du chaton : un risque majeur ?Il est évident que l’anesthésie d’un chaton de 2 mois est plus délicate, et nécessite une expérience particulière. Ceci étant, pratiquée dans de bonnes conditions, elle ne présente pas plus de risques que l’anesthésie d’un adulte.L’état général du chaton est primordial : seuls des animaux en bonne santé, et correctement vermifugés (attention au risque d’anémie) pourront être opérés.Chez le chaton, le risque d’hypoglycémie est plus important que chez un adulte : en effet, les chatons ont plus de mal à maintenir une glycémie normale en l’absence de repas. La mise à jeun chez les chatons doit donc s’effectuer plus tardivement. Un délai de 4 à 5 heures entre le dernier repas et le chirurgie doit être respecté. Dès que le réveil est complètement obtenu, un repas devra être proposé dans l’heure. Ce repas, proposé à la clinique, aura tout avantage à être sous forme humide ou réhydraté, pour compenser les pertes en eau, proportionnellement plus importantes chez les animaux de petite taille. Les gammes d’aliments vétérinaires proposent d’ailleurs des produits parfaitement adaptés à cette indication. Enfin, les suites opératoires sont souvent moins difficiles pour le chaton que pour l’adulte.La stérilisation précoce est une alternative à la stérilisation tardive, qui doit progressivement être prise en compte en France. Sans pour autant la rendre systématique (attention à ne pas castrer de jeunes chatons qui vont s’avérer être de formidables sujets pour la race !!).Pour le chaton de race, comme pour celui de gouttière, c’est en tous cas un moyen infaillible d ‘éviter la naissance de portées non désirés. 
J'ajouterais que, malheureusement, PEU de vétos s'y connaissent en chats...beaucoup sont plus experimentés au niveau des chiens, ce qui est compréhensible lorsque l'on voit l'énorme différence que l'on porte entre l'étude du chien et celle du chat lors des études pour devenir docteur vétérinaire...Il est donc evident que peu de vétos veulent pratiquer la stérilisation précoce, ce n'est pas encore dans les moeurs... Mais aucun inconvégniant à stériliser un jeune furet plus léger qu'un chaton...c'est un peu contradictoire , surtout quand l'excuse vient de l'anesthésie...
De plus en plus d'éleveurs pratiquent la stérilisation précoce sur leurs chatons et c'est pour certains une preuve de sérieux et d'amour de la race et de leur chatons. Tous les éleveurs de sphynx pratiquent la stérilisation précoce afin de préserver la race...mais apparement ça choque moins les gens de voir un sphynx castré à 14 semaines qu'un persan ou un sacré de Birmanie..

 

                                                      

 

 

 

 

 

 

                                                                   Merci à la Chatterie du Cygne D' Argent

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

© 2023 by Pet Supplies. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now